Les différentes pannes de la télécommande et les bons réflexes à avoir

Que cela peut être rageant que de se retrouver coincé devant son portail motorisé, car la télécommande a flanché. C’est le genre de panne inattendue qui nécessite une action réparatrice immédiate. Que faire le cas échéant ? Quels sont les bons réflexes à avoir ?

Les bons réflexes à avoir en cas de panne d’une télécommande

La télécommande est entrée dans le quotidien de l’homme moderne. Les objets connectés, les appareils électroménager et audio se trouvent dans presque tous les foyers. Les uns et les autres fonctionnent par l’intermédiaire d’une télécommande. Le fait est que la panne peut survenir à tout moment. Quels sont les bons réflexes à avoir ? Le premier, à ne pas avoir en tout cas, c’est de faire de suite appel à un réparateur. En effet le diagnostic peut être fait par l’utilisateur lui-même. Par la suite, il faut s’assurer que le dysfonctionnement vient de la télécommande elle-même. Cela peut se vérifier facilement, s’il y a une télécommande de secours. Si l’appareil en question peut se contrôler par celle-ci, la télécommande n’est pas en cause. Si c’est cette dernière qui est vraiment en faute, la première chose à vérifier c’est l’état des piles. Elles peuvent être usées et empêcher la télécommande de fonctionner efficacement. Des fois, il y a inversion des polarités. Dans ce cas, il suffit de les remettre dans le bon sens. D’autres fois, de l’humidité s’est invitée à l’intérieur. La solution, c’est d’utiliser un sèche-cheveux. La poussière aussi peut y mettre son petit grain de « sable » et les touches ne plus transmettre les commandes. Là, un dépoussiérage est à effectuer. Sinon, ce sont les fils qui sont coupés du fait de l’usure. Le bricoleur amateur peut arriver facilement à régler ce problème par la soudure. Il arrive, cependant, que la ou les causes de la panne dépassent les compétences de l’utilisateur. Aucune autre issue ne se présente à part celle de faire appel à un réparateur patenté. Si tout a été tenté pour résoudre la panne, mais en vain, le remplacement pur et simple peut alors être envisagé.

Les actions en amont

Bien qu’à la pointe de la technologie, les télécommandes ne sont pas à l’abri d’une panne ou d’un dysfonctionnement éventuel, la meilleure chose à faire est d’agir en amont. C’est-à-dire, utiliser ces dispositifs dans les normes requises par le fabricant. Il faut les protéger des chocs pouvant endommager ses différentes composantes vitales ; faire attention aux salissures par la poussière… Une fine couche de poussière pourrait se déposer sous les touches et gêner leur fonctionnement. Ne pas négliger aussi les attaques par l’humidité. Autre chose qui pourrait également endommager la télécommande est le fait d’y laisser trainer des piles usées.

La panne de télécommande ne sonne pas le glas pour son existence. Des solutions sont à portée de main. Le tout c’est d’avoir les bons réflexes pour diagnostiquer l’origine de la panne et apporter le traitement adéquat. Le souhait est que tout va rentrer dans l’ordre et la vie va reprendre son cours normal dans la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.