Histoire de la télécommande

L’histoire de la télécommande remonte en 1950, l’année où Zenith Radio Corporation, un fabricant américain de téléviseurs, a mis sous le projecteur un boîtier spécial. Il s’utilisait pour changer facilement de chaîne sans quitter son canapé. L’utilisateur avait également pu suspendre le son durant certaines émissions, comme les publicités. Depuis, ce dispositif de commande à distance débarque dans de nombreux foyers. Selon le résultat d’une étude menée à l’initiative de Logitech en 2010, plus de 50 % des Français disposent en moyenne de quatre télécommandes.

Près d’une soixante-dizaine année de vie !

Le fameux boîtier se propose depuis près de soixante-dix années pour faciliter la vie à ses adeptes. Au fil des années, elle adopte des avancées techniques et devient de plus en plus sophistiquée. Si le modèle pionnier était pourvu d’un fil reliant l’accessoire au poste, les télécommandes modernes d’aujourd’hui permettent une grande mobilité. Partout dans la pièce, vous pouvez appuyer sur un bouton pour changer de chaîne en un rien de temps.

C’était cinq années après la première apparition de ce dispositif magique, en 1955, que la télécommande sans fil a vu le jour. Baptisée « Flash-Matic », la version aînée des modèles d’aujourd’hui arborait la forme d’un pistolet d’arrosage. Elle a été, à l’origine, basée sur un système d’émission d’un faisceau lumineux vers un capteur. L’utilisateur devait, de ce fait, bien viser pour que le téléviseur réagisse à chaque coup.

Robert Adler s’inspirait de ce petit appareil en proposant un produit fonctionnant à base d’ultrasons hautes fréquences, en 1956. Avec Space Command, les adeptes de la télécommande pouvaient contrôler le volume et changer de chaîne depuis leur canapé.

Un principe vitement adopté par des fabricants

Les fabricants ne s’attardaient pas à comprendre le principe de la Space Command et se lançaient dans la conception des modèles permettant de piloter des téléviseurs à distance. Actuellement, ils sont répartis en deux groupes bien distincts, dont les appareils à infrarouge et ceux adoptant des ondes radio. Ces dernières permettent même de piloter un téléviseur à travers les murs.

L’utilisation d’une télécommande n’est plus désormais réservée au réglage d’un téléviseur. Il fait également usage d’un dispositif de contrôle d’un lecteur de DVD, d’un décodeur, d’une chaîne hi-fi ou même d’un ordinateur. Il existe encore des appareils dits « universels » qui permettent de piloter de nombreux appareils. Ils font même partie des accessoires indispensables de toute personne souhaitant faire de son logement une maison intelligente. En effet, une télécommande universelle en main, l’utilisateur peut commander à distance l’ouverture et la fermeture d’une porte, d’une fenêtre, d’un portail, d’une porte de garage, etc.

Selon l’étude effectuée par Logitech, ce célèbre boîtier devient un meilleur compagnon des Français. Aucun foyer ne peut s’en priver ! La télécommande est toujours sujette à une rénovation continuelle. Elle change de forme selon le fabricant. Elle adopte aussi diverses fonctionnalités tout en promettant à ses fans une qualité de vie. Avec des applications spéciales fournies par certains fabricants, il est désormais possible de transformer sa tablette ou son smartphone en une vraie télécommande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.