La télécommande accessible à tous

En 2015, alors que les montres ont à leur disposition des la puissance d’un poste informatique, la zappette, pourtant sexagénaire, demeure toujours aussi compliqué à dompter.

telecos_IR

Sur la table basse, pas moins de quatre télécommandes, alors alignées, m’observent. Au total, 141 boutons me fixent, flegmatiques, alors que je n’en voudrais qu’un pour éclairer l’écran même noir. Pire, il faut dans un premier temps jongler entre l’une et l’autre pour exécuter les irréprochables réglages, tout en évitant la maudite touche qui sera synonyme d’errance dans les abysses des menus et sous-menus.

Après avoir épluché les un grand nombre de manuels, un constat s’impose : une trentaine de touches suffisent pour utiliser sa télécommande. la plupart des personnes n’en ont recours à pas la moitié.Mais grâce à la télécommande universelle, ce sésame donne la possibilité de passer de l’image de sa télé à celle de son lecteur digital versatile disc.

Le zappeur peut aussi compter sur les touches ‘ info ‘ pour en savoir plus sur le programme en cours, et ‘ guide ‘ pour entrer d’un coup d’oeil à la programmation des chaînes.Enfin, les fonctions d’enregistrement demandent de disposer d’une box compatible ou d’un blu-ray.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.